Sur 700 candidats, un seul deviendra le meilleur jeune Biérologue de France 2016. Depuis 2005 le Brasseur HEINEKEN S.A.S organise auprès des lycéens et écoles hôtelières le « concours de Biérologie » qui est devenu une référence dans le monde brassicole∗ français.

Devenir Biérologue, c’est être le sommelier de la bière. Il faut maîtriser les étapes de fabrication et être capable de faire un accord parfait entre mets et bières. Les futurs ambassadeurs de la culture bière passent d’abords une épreuve écrite, puis quatre épreuves pratiques qui sont : Le services à la pression ou en bouteille, l’analyse sensorielle de la bière, l’alliance bière et mets et enfin la bière en cocktail.

Un beau programme pour notre DEMI-Finaliste Jocelyn COUVIDAT, élu à Montpellier lors de la compétition Région Sud-Ouest. La finale aura lieu à Paris le 19 mai.

Regardez, écoutez, respirez ….. enfin goûtez ! Voila ce que nous propose Hervé Marziou (Expert Biérologue-Heineken et président de l’Association Française des Biérologues ) devant une bière fraîchement servie. Cette homme qui ne boit jamais d’eau, a fait de l’étude de la bière sa discipline et sait transmettre sa passion. L’histoire, les techniques de fabrication, les anecdotes, les goûts… tout y passe. On pourrait presque en oublier de déguster.

le petit bouchon Heineken blog

Illustration personnelle pour illustrer l’article uniquement. Cette image n’est pas libre de droit. Ne pas utiliser sans autorisation.

« Dis Hervé, comment fait-on pour  déguster une bière ? C’est comme un vin ? »

Pour répondre à mon interrogation, Hervé me parle de l’examen tout d’abord visuel, puis olfactif et enfin gustatif de ce breuvage aux saveurs multiples (650 composés aromatiques répertoriés). Puis je me lance :

– Je vois la mousse et sa couleur. Je regarde sa texture, fine, légère onctueuse ou crémeuse…. Mon regard se pause à nouveau sur la couleur, celle de la bière, c’est bon, vous me suivez? Pale, Light blond, Blond, Amber, Dark Browm, je n’ai pas encore bu et je parle déjà anglais, ça promet !!! Enfin je recherche la transparence, la limpidité et c’est là que je comprends la présence de levure en suspension. Les fameuses levures de bières.

– Je sens, j’ hume, avec décontraction. « Il faut être ouvert a ce que nous transmet notre cerveau » dit Hervé. Le verre placé sous le nez, j’ inspire profondément, je fais tourner la bière  pour en deviner le bouquet : fruits, fleurs, épices, levures et céréales .  » Hervé ça sent le pain! »

– Je goûte, j’y suis enfin ! surtout qu’ il ne faut pas perdre de temps parce qu’il parait que la bière au contact de l’air subit une oxydation qui altère son goût.  » Ben fallait le dire avant !! » Allez hop! « une franche gorgée pour le sens du goût, suivie de deux autres plus petites » sont les conseils de notre spécialiste. « On laisse rouler dans la bouche pour que la langue détecte les saveurs, le salé, le sucré, l’acide et l’amer, ainsi que la cinquième saveur l’umami«  (!!????!! c’est quoi ce machin? c’est japonais??). Enfin je recherche la sensation tactile ressentie en bouche : »Ça pétille ! » Et contrairement au vin je ne crache surtout  pas !

le petit bouchon heineken 4 le petit bouchon heineken 3 le petit bouchon heineken 2 le petit bouchon heineken

Dans la cave du petit bouchon il y a :  La Mort Subite, une bière blanche artisanal belge distribué par Heineken. J’ai complètement fondu pour son look « vintage », puis a l’ouverture pour sa puissante odeur de levure (comme du pain) et enfin pour son coté léger et rafraîchissant. (seulement 4.2°). Hum, bizarrement j’ai envie de fritte !

Conseils pour cet été : Entraînez-vous au service !
Les gestes sont simples en apparence mais ils ne s’improvisent pas et requièrent une certaine maîtrise technique. Pour un service en bouteille versez la bière d’un geste franc en inclinant le verre à 45°, en laissant couler la bière le long de la paroi du verre. Redressez le verre rapidement de façon à former un chapeau de mousse et ainsi obtenir un joli col de 3cm.

Biérologue : « Celui qui transmet l’âme de la bière. » (Hervé Marziou) Le Biérologue est avant tout un dégustateur expert, un connaisseur de la bière maîtrisant tous les aspects que possède un brassin, et comme un sommelier, il est capable de dire quelle bière est en concordance avec quel plat. (Heineken – Wikipédia)

Brassicole : Relatif à la fabrication et à l’industrie de la bière. (Wikipédia)

Umami : En Occident, les quatre saveurs fondamentales sont le sucré, le salé, l’acide et l’amer, il existe pour les Japonais une cinquième saveur essentielle : l’umami, qui signifie “délicieux”. L’umami a un après-goût durable et doux. (Le monde – Wikipédia) 

Heineken France : 5,7 millions hl de bières vendues – 3 sites de production : Lille, Strasbourg, Marseille – 4 marques incontournables (Desperados, Pelforth, Affligem ou Fischer).

http://www.anga.fr/
Restaurant anga – 19,rue du Palais des Guilhem – 34000 Montpellier – 04 67 60 61 65

http://tendancesbiere.fr/